Le compteur de mots ou le nerf de la guerre

Si vous participez au Camp Nano ou au NaNoWrimo, le compteur de mot (ou Wordcount) devrait vous être familier. Certaines maisons d’édition comptent en signe (caractères et espaces comprises) d’autres se contentent de dire « une nouvelle de 10.000 mots au maximum ». Néanmoins, comment être certain(e)s que notre logiciel d’écriture qu’il soit sophistiqué ou très très simple compte exactement comme il le faut ?

Si vous faites le nano, vous aurez remarqué que parfois, le compteur du site vous donne beaucoup plus de mots que ce qu’en dit Word ou Scrivener. Tandis que parfois, il vous en retire sans vergogne et que vous êtes en panique : « je vais jamais avoir mes cinquante mille mots si cela continue ! ».

Faisons le tour de plusieurs logiciels avec un texte écrit de ma main avec certains pièges : guillemets, pronoms personnelles avec apostrophe, cadratin, point-virgule.  Lire la suite